La plus grave fusillade de l’histoire américaine


arme
Le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique garantit le droit de tout citoyen américain de porter des armes. Comme on le sait, les Américains, respectant leur constitution comme tout autre peuple sauf le nôtre peut-être, se mettent tous d’accord avec ce deuxième amendement. Cependant, il y a de grandes divergences entre les républicains qui pensent que n’importe qui (même quelqu’un ayant une déficience mentale) peut renter dans n’importe quel magasin où l’on vend des armes et en sortir avec une et les démocrates qui pensent qu’il devrait y avoir plus de contrôle dans l’acquisition d’une arme à feu surtout quand il s’agit des armes semi-automatiques.
Tandis que les politiciens sont à couteau tiré sur un sujet si crucial, les Américains continuent de tomber sous les balles assassines des handicapés mentaux et même des terroristes.
Il faut dire, chers amis, que la NRA (National Rifle Association) et d’autres groupes d’extrême droite dépensent des millions et même des billions de dollars à travers des lobbyistes pour influencer la décision des parlementaires républicains qui refusent de voter des lois pour passer à peigne fin le passé de potentiels criminels.
Une fusillade de plus et de trop
Il y a des choses dont la probabilité d’arriver est archi mince. Par exemple la chance de mourir en tombant du lit en est une sur deux millions. On dit que la vie est précieuse. Moi, je dirai que la vie n’est pas seulement précieuse. Elle est rare et unique. On a la chance de la vivre une seule fois. Quand on la perd, on ne la retrouve jamais surtout sur cette terre. Pourtant, pour certains gens, je ne veux pas seulement parler des malades mentaux et des terroristes ; je veux parler aussi des membres de la NRA et des républicains, la vie n’est rien. La vie n’est rien pour eux parce qu’ils continuent à tuer des innocents dont le seul crime est vouloir vivre et se détendre, et à supporter ces meurtres. Si la vie est si précieuse, si rare et unique pourquoi on ne prend pas des mesures pour la protéger ? Pourquoi est-il si facile de l’ôter ?
A Orlando hier soir, au moins cinquante personnes sont tuées et 53 autres blessées par un homme lourdement armé qui a ouvert le feu au Pulse, une boîte de nuit gay.
Ce carnage qui vient d’avoir lieu à Orlando où beaucoup de membres des Amis du savoir et des Connaissances habitent, va-t-il être le dernier de cette liste trop longue déjà ?
Nous éprouvons, chers amis, la peine la plus immense de partager avec vous les fusillades américaines les plus meurtrières au cours des 15 dernières années :
– 2 décembre 2015 : à San Bernardino en Californie, au moins 14 personnes ont été tuées et 21 autres blessées, selon un bilan officiel diffusé par la police
– 18 juin 2015 un homme blanc a tué neuf personnes dans une église fréquentée par la communauté noire de Charleston, en Caroline du Sud.
– 16 septembre 2013 : un homme, travaillant pour un sous-traitant de la Défense, ouvre le feu dans des bureaux de la Marine américaine, à Washington, tuant 12 personnes, avant d’être abattu par la police.
– 26 juillet 2013 : un homme d’origine cubaine prend en otage et tue six personnes dans un quartier hispanique de Miami (Floride) avant d’être mortellement blessé par les forces de l’ordre.
– 14 décembre 2012 : un jeune homme de 20 ans, apparemment perturbé, tue 26 personnes, dont 20 enfants, dans l’école primaire de Sandy Hook à Newtown (Connecticut).
– 20 juillet 2012 : 12 personnes sont tuées et 70 blessées dans la fusillade dans un cinéma projetant une avant-première du nouveau Batman, à Aurora, près de Denver (Colorado).
– 2 avril 2012 : un Coréen tue sept personnes et en blesse trois à l’Université religieuse d’Oikos (Californie), avant de se rendre. Le tireur a tué méthodiquement ses victimes en les alignant contre un mur.
– 5 novembre 2009 : un psychiatre militaire d’origine palestinienne déclenche la plus grave fusillade jamais enregistrée dans une base militaire américaine, tuant 13 personnes et en blessant 42, avant d’être blessé et maîtrisé.
– 3 avril 2009 : un homme d’origine vietnamienne tue 13 personnes dans un centre d’accueil pour immigrés à Binghamton dans l’état de New York.
– 24 décembre 2008 : un homme déguisé en père Noël tue neuf personnes réunies pour un réveillon à Covina, dans la banlieue de Los Angeles (Californie), et se suicide.
– 16 avril 2007 : un étudiant de 23 ans d’origine coréenne tue 32 personnes avant de se donner la mort sur le campus de l’Université de Virginia Tech, à Blacksburg (Virginie). C’est le pire massacre de l’histoire du pays en temps de paix.
– 21 mars 2005 : à Red Lake (Minnesota), un adolescent de 16 an tue dans son école neuf personnes, dont cinq lycéens, avant de se suicider.
– 29 juillet 1999 : Après avoir tué sa femme et ses deux enfants, un spéculateur boursier ouvre le feu dans deux sociétés de courtage d’Atlanta (Géorgie) tuant neuf personnes, puis se suicide.
– 20 avr. 1999 : à Littleton (Colorado), deux adolescents ouvrent le feu à l’école secondaire Columbine et tuent 12 élèves et un enseignant. Les deux tireurs se suicident.
Nos condoléances aux parents et amis des victimes.
Rulio Oscar