Parallèle entre Démocrates et Républicains


democrate vs republicain

La politique, a dit Ahmadou Kourouma, n’a ni yeux, ni oreilles, ni cœur. En politique le vrai et le mensonge portent le même pagne ; le juste et l’injuste marchent de pair ; le bien et le mal s’achètent ou se vendent au même prix.
Etant un animal politique, d’après Aristote, bien sûr, je suis passionné de ce qui est concocté dans la cuisine politique du monde entier. Cependant, la politique canadienne, française, américaine et haïtienne est ce qui me motive le plus. Cette motivation pourrait bien s’expliquer par le nombre imposant de mes compatriotes vivant au Canada, en France et aux Etats Unis et par amour pour mon Haïti chérie qui fut jadis la perle des Antilles
Si en politique le vrai et le mensonge portent le même pagne ; le juste et l’injuste marchent de pair le bien et le mal s’achètent ou se vendent au même prix, ce qui rendrait toute comparaison entre les démocrates et les républicains difficile, les conventions des deux partis politiques aux Etats Unis nous permettent de faire un parallèle entre le party d’Abraham Lincoln et celui de Franklin Delano Roosevelt.
Les leaders qui se succèdent dans un parti politique, ses victoires à tous les niveaux dans des élections, c’est ce qui fait la valeur de ce parti. Issu de la scission du Parti républicain-démocrate fondé par Thomas Jefferson en 1798, le Parti démocrate est l’une des plus grandes organisations politiques mondiales. D’Andrew Jackson à Barack Obama, 16 démocrates sont élus présidents des Etats Unis. Il faut signaler que Franklin Delano Roosevelt est le président des États-Unis le plus longtemps resté en fonction.
Que dire en bref du parti républicain ? Fondé le 28 février 1854 par des dissidents nordistes du Parti moribond whig et du Parti démocrate, le parti républicain devint le principal parti politique du pays alternant au pouvoir avec le Parti démocrate. Depuis sa fondation, c’est le parti qui a le plus exercé le pouvoir exécutif aux États-Unis, y compris sur une durée continue allant de 1861 à 1885. D’Abraham Lincoln à George W. Bush, le parti républicain a connu 18 présidents.
Peut-être, dites-vous que Barack Obama est le 44ème président du pays et que 16 plus 18 ne font que 34 ! En effet, 16 plus 18 ne font pas 44. Il est à noter que les 10 premiers présidents des Etats Unis étaient ou bien sans parti politique comme c’était le de George Washington, ou bien issus des partis qui n’étaient ni démocrate, ni républicain.
Démocrate et Républicain, le jour et la nuit.
Comme je l’ai mentionné plus haut, l’un des facteurs qui fait la valeur d’un parti politique, c’est les leaders qui se succèdent. Les deux semaines qui viennent de s’écouler, semaines pendant lesquelles ont eu lieu les conventions républicaine et démocrate, ont mis à l’évidence la grande différence entre les deux partis américains. En dépit de mon horaire de travail – 4h à minuit, grâce à mon iPad, j’ai pu suivre presque tous les orateurs qui se sont défilés sur les podium démocrate et républicain. Pour moi et pour environs 80% des américains qui ont regardé les conventions, républicains et démocrates confondus, c’était comme le jour et la nuit. Pour citer des républicains pas des moindres, « la convention des démocrates était le symbole du patriotisme. Dans le discours d’Hilary Clinton, on voit l’amour pour le pays tandis que dans celui de Donald J. Trump, on voit l’amour de Donald Trump. »
Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, je suis démocrate certes. Cependant, il est des républicains que j’adore. Parmi eux, je peux citer Abraham Lincoln et Ronald Reagan. En dépit de toutes les erreurs de George W. Bush, je refuse qu’on le critique acerbement. Ne me demandez pas pourquoi, s’il-vous-plaît ! J’aime aussi John McCain. Tout ceci est pour vous dire que je sais apprécier ce que les républicains ont à offrir de positif. Où est le parti d’Abraham Lincoln et de Ronald Reagan ? Pourquoi ne peut-on pas voir que le parti qui avait contribué à l’abolissement de l’esclavage va dans une très mauvaise direction ? Est-ce l’aveuglement et l’ignorance de ses membres ?
Quelques jours de cela, j’étais sur la page d’un républicain originaire de Léogane, ce que je fais souvent pour voir jusqu’à quel niveau peut s’abaisser le caractère de certains hommes qui se disent intellectuels. J’étais abasourdi de lire que l’esclavage était institué par les démocrates. Pour éclairer la lanterne de ce payse, L’esclavage aux États-Unis avait commencé en 1619 peu après l’installation des premiers colons britanniques en Virginie et s’était terminé en 1865 avec l’adoption du XIIIe amendement de la Constitution américaine alors que le parti démocrate était fondé aux environs de 1825. Au nom de l’honnêteté et de l’objectivité, donnons à César ce qui est à César. Comme nous venons de le dire, l’abolissement de l’esclavage aux Etats Unis était l’œuvre d’un homme du parti républicain que j’adore, Abraham Lincoln.
A bien analyser les différents oratrices et orateurs qui ont pris la parole au cours des deux conventions, il y a lieu de conclure que dans un camp, il y a eu des femmes et des hommes compétents, des gens humains réels qui ont su de quoi ils parlaient et dans l’autre camps, des gens qui ont parlé ou bien pour diviser ou pour ne rien dire. En d’autres termes, des ignorants, des menteurs et des dénigreurs. Je me demande comment les supporteurs de Donald J. Trump peuvent ne pas être aux aguets quand ce dernier parle, considérant qu’il est pire que Sarah Palin et qu’il ne sait pas ce qu’il dit. Devine quoi ! Ce même imbécile a dit seulement quelques jours de cela que notre président Barack Obama est le plus ignorant de tous les présidents que les Etats Unis aient connus. Etes-vous d’accord ? Je n’aurais pas dû poser cette question sachant qu’il y a des gens de ma propre ville natale qui répondront affirmativement à cette question. Ce n’est pas grave ! Considérant que l’ignorance peut être définie comme méconnaissance, incapacité, incompétence, nullité, insuffisance, lacune, inexpérience, naïveté, candeur, innocence, simplicité, bêtise, imbécillité, maladresse, sottise, impéritie, je choisirai de ne pas être condescendent en disant que ces gens sont plutôt naïfs et innocents.
Sachant qu’il y a des gens qui ont horreur de longs textes, je vais conclure en vous demandant si vous pensez que Donald J. Trump a raison de dire que Barack Obama est le président le plus ignorant que les Etats Unis aient jamais connus.
Gen yon provèb ayisyen ki di : benyen kochon an, lave kochon an, savonnen kochon an, pafimen kochon an, abiye kochon an lap toujou rete kochon. Je refuse de croire que ce proverbe peut s’appliquer aux gens humains. Alors, faites vos jeux puisque la balle est dans vos pieds.

Rulio Oscar, le 29 juillet 2016