Vous faites quoi de votre lumière ?



Il n’y a pas de meilleure façon de commencer ce texte qu’avec un passage des Saintes Ecritures puisé dans le livre de Matthieu le chapitre 5, du verset 14 au verset 16 qui stipule : « Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée ; et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils … »
Je me rappelle avoir lu et commenté un court texte posté le 23 février 2016 sur la page des Amis du Savoir et des Connaissances par Gerald C. Toussaint que voici : « Il est plus beau d’éclairer que de briller seulement ; de même est-il plus beau de transmettre aux autres ce qu’on a contemplé que de contempler seulement. » Voici le commentaire que j’avais fait à propos de ce poste : « De beaux textes, il n’en manque pas dans les pensées, dans les livres et sur le net. Des hommes comme Gerald C. Toussaint qui les partagent, on peut les compter du doigt. Espérons que beaucoup feront comme GT en éclairant les autres plutôt que de se projeter sur eux. En brillant, on aveugle les gens ayant besoin d’être éclairés. À vous chers amis de choisir ou bien de briller ou d’éclairer. Thanks GT ! »
C’était un 30 novembre comme celui d’aujourd’hui que nous avions pris l’initiative de créer les Amis du Savoir qu’on a dû changer plus tard en Amis du Savoir et des Connaissances à cause de nombreux autres groupes sur Facebook ayant le même nom. Depuis, on n’a jamais cessé d’encourager les membres du groupe à partager ce qu’ils ont et ce qu’ils sachent en terme d’information et de formation avec les autres membres.
Dans le groupe et dans la vie en général, je connais des médecins, des ingénieurs, des professeurs, des pasteurs, des infirmières, des intellectuels et même des gens ordinaires qui n’hésiteront pas même une seconde pour partager ce qu’ils ont de plus précieux avec des gens qui sont dans le besoin. Ils consentiraient de grands sacrifices et dépenseraient de fortes sommes d’argent pour aider les nécessiteux. Ils sont pleins de connaissances et pourraient même changer le monde s’ils le voulaient. Cependant, ils préfèrent rester dans l’anonymat et choisissent de voir le monde seulement comme étant Noir ou Blanc. Les pasteurs et ceux qui vont à l’église ne partagent avec les gens que la parole de Dieu. Peut-être, disent-ils, la parole de Dieu est la plus importante de toutes les choses ! Je n’en disconviens pas. Cependant, endoctriner quelqu’un sur le plan religieux sans l’aider à acquérir un peu de bagage intellectuel et professionnel peut être un danger non seulement pour la société, mais certaines fois même pour l’église.
Vous qui êtes en mesure de lire un ou des chapitres d’un livre et qui pouvez comprendre ce qui y est écrit, vous qui avez un ordinateur ou un smart phone et pouvez vous servir du moteur de recherche Google pour élucider des notions les plus difficiles à discerner, vous êtes une lampe et votre rôle est d’éclairer et de projeter votre lumière là où il y a des ténèbres.
Comme beaucoup d’anciens professeurs qui auront l’occasion de lire ce texte, je ne me tiens plus debout dans une salle de classe et devant un groupe d’élèves les inculquant des notions de français ou de dissertation, ce que je regrette beaucoup, parce qu’enseigner était ma passion s’il ne l’est pas toujours. Je me dis souvent, qu’aujourd’hui, le monde a besoin beaucoup plus de professeurs que les 20 ou les 40 dernières années. En faisant mention de professeurs, je ne veux pas parler seulement des gens enseignant les mathématiques, les physiques, la chimie les littératures ou les sciences sociales. Le monde devient de plus en plus dangereux à cause d’une génération qui n’a le moindre respect pour les principes les plus élémentaires.
A longueur de journée, on se plaint des jeunes qui ne respectent pas leurs parents. Des gars aimant porter leurs pantalons en dessous leurs fesses, on en a marre. On déteste la pédérastie, la prostitution, le vol et la pédophilie. Les terroristes, les criminels, les assoiffés de pouvoir, les politiciens ennemis des peuples, les menteurs nous rendent triste le cœur. Savez-vous que vous pouvez faire un impact sur ces gens-là à travers une petite histoire ou une pensée positive partagée dans votre mur ou sur la page d’un groupe ?
Tout en souhaitant bonne fête à tous les membres des Amis du Savoir et des Connaissances qui célèbrent leur troisième année de fondation, je citerai l’éducatrice sexuelle suédoise Elise Otten-Gensen qui disait : « Ne te plains pas du noir, allume une lumière. »

Rulio Oscar, le 30 novembre 2016 dans les Amis du Savoir et des Connaissances