Category Archives: L’amour

  • -

Message du Pape Francis

Category : L'amour , Religion


De mon ami et frère, l’ingénieur Glodel St Fleur, je viens de recevoir ce texte qui serait du Pape François. Comme vous pouvez le constater, chers amis, Glodel a pris soin de nous rappeler que nous n’avons pas besoin d’être catholiques pour apprécier ce discours.
A mon ami St Fleur, je dirai que je n’apprécie pas seulement les discours du Pape François ; j’ai pour l’homme de grandes admirations. Le 28 septembre 2015, j’avais écrit un long texte intitulé l’homme le plus puissant du monde que j’avais publié sur la page du groupe. J’ai cru qu’à ce moment-là que Pape François était et continue d’être jusqu’ici, l’homme le plus puissant (le plus admiré). Merci bien à toi, Glodel, d’avoir partagé avec moi ce discours du Pape François que je vais, à mon tour, partager avec les autres membres des Amis du Savoir et des Connaissances.
Je voudrais faire savoir aux gens que pour moi, la religion à laquelle une personne appartient, importe peu. Que vous soyez catholiques, adventistes, protestants, témoins de Jéhovah ou même vodouisants, je ne vous jugerai pas. D’ailleurs qui suis-je pour le faire ?
Discours du Pape François (pas besoin d’être catholique pour l’apprécier).
« Tu peux avoir des défauts, être anxieux et parfois irrité, mais n’oublie pas que ta vie est la plus grande société dans le monde et toi seul peux en empêcher le déclin. Beaucoup de gens t’apprécient, t’admirent et t’aiment. J’aimerais que tu te rappelles qu’être heureux ce n’est pas avoir un ciel sans tempête, une route sans accident de la circulation, un travail sans fatigue, relations sans désillusions. Être heureux c’est trouver la force dans le pardon, l’espoir dans les batailles, la sécurité sur la scène de la peur, l’amour dans les désaccords. Être heureux ce n’est pas seulement apprécier le sourire, mais aussi réfléchir sur la tristesse. Ce n’est pas seulement célébrer la réussite, mais apprendre les leçons des échecs. Ce n’est pas seulement se sentir heureux avec des applaudissements mais être heureux dans l’anonymat. Être heureux c’est reconnaître que la vie vaut d’être vécue, malgré tous les défis, les malentendus et les périodes de crise. Être heureux n’est pas une fatalité du destin mais une victoire pour ceux qui sont capables de voyager dans leur être. Être heureux c’est de cesser de se sentir victime des problèmes et de devenir un acteur de sa propre histoire. C’est traverser les déserts en dehors de soi, mais être capable de trouver une oasis dans les recoins de notre âme. C’est remercier Dieu chaque matin pour le miracle de la vie. Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses sentiments. C’est savoir parler de soi. C’est avoir le courage d’entendre un « non ». C’est se sentir confiants de recevoir une critique, bien qu’injuste. C’est embrasser les enfants, choyer les parents, vivre des moments poétiques avec des amis, même s’ils nous blessent. Être heureux c’est laisser vivre la créature qui vit en chacun de nous, libre, joyeuse et simple. C’est avoir la maturité nécessaire pour dire: « je me suis trompé ». C’est avoir le courage de dire: « Pardonne-moi ». C’est avoir la sensibilité pour dire: « J’ai besoin de toi » C’est avoir la capacité de dire: « Je t’aime » Que ta vie devienne un jardin d’occasions d’être heureux … Que dans tes printemps tu sois amant de la joie. Que dans tes hivers tu sois ami de la sagesse. Et que quand tu te trompes de route, tu recommences à zéro. Comme ça tu seras plus passionné pour la vie. Et tu découvriras qu’être heureux ce n’est pas avoir une vie parfaite. Mais user les larmes pour irriguer la tolérance. Utiliser les pertes pour aiguiser la patience. Utiliser les erreurs pour sculpter la sérénité. Utiliser la douleur pour lapider le plaisir. Utiliser les obstacles pour ouvrir les fenêtres de l’intelligence. Ne jamais se rendre. …Ne jamais renoncer de donner à ceux que tu aimes. Ne jamais renoncer au bonheur, car la vie est un spectacle incroyable! »
Soyons heureux et vivons Paix et joie en nous!


  • -

Pourquoi les femmes sont si importantes

Category : L'amour , Société

Bonne Fête des Mères 2015 # 3
Le gens qui me connaissent, particulièrement ceux qui ont grandi avec moi, disent que je suis féministe. S’il fallait définir ce mot, on dirait que c’est ce qui a trait au féminisme, partisan du féminisme dont l’histoire commençait dans la seconde partie du XIXe siècle, sous la plume d’Alexandre Dumas fils puis sous celle d’Hubertine Auclert.
Ayant été le premier garçon de la famille après que ma mère eut donné naissance à cinq filles, je n’étais entouré que par des filles, y compris une de mes cousines les plus chères avec laquelle j’avais passé beaucoup de temps puisque nous étions de même âge. Tout cela est pour donner raison aux gens qui pensent et qui disent que je suis féministe. Je le suis parce que je suis un supporteur farouche des femmes qui se respectent et qui se font respecter.
Pourquoi les femmes sont si importantes ?
Inestimables lectrices et lecteurs, s’il fallait qu’on énumère les raisons de l’importance de la femme, on n’en finirait pas. En essayant de trouver les raisons pour lesquelles les femmes sont importantes, il se peut qu’on s’arrête à cinq, à dix ou à vingt tout comme si on vous demande de citer tous les verbes du deuxième groupe, il peut arriver que vous vous arrêtiez à 10, à 20 ou à 30. Savez-vous qu’il y a environ 300 verbes du deuxième groupe, c’est-à-dire les verbes dont l’infinitif présent se termine en ir, le participe présent en issant et la première personne du singulier en is ?
Je me souviens qu’on se rendait souvent en groupe à Fayette une localité de Léogane, non pas dans le but de fêter la Notre-Dame du Mont-Carmel, mais parce que les parents de notre pasteur d’alors étaient de la zone. Un jour, on s’asseyait en cercle, et alternativement, on citait des proverbes haïtiens. On n’avait que 5 secondes pour venir avec un proverbe ou bien on était éliminé. Il n’était pas facile de se rappeler de ces proverbes que nos parents pourtant répétaient à longueur de journée. Oh que j’adorais ces petits jeux ! Que vous soyez à même de vous rappeler ou pas des raisons pour lesquelles les femmes sont d’une importance particulière, elles sont nombreuses :
• La femme est la dernière création de Dieu. Il suffit de penser à la structure de l’univers, la position de la terre entre le firmament et les eaux pour dire que tout ce que Dieu a fait ou créé est bon. Ce n’est pas sans raison qu’on l’appelle le bon Dieu. Cependant, en dépit de tout ce qu’Il a fait les 6 jours pendant lesquels Il a travaillé comme un forçat, il y eu de l’insatisfaction puisqu’Il a reconnu lui-même qu’il n’est pas bon que l’homme soit seul. Ce serait une abomination de dire que ce que Dieu avait créé avant la femme était imparfait. Mais c’était incomplet. La femme, chers amis, est l’accomplissement, le chef-d’œuvre et le paroxysme de tous les êtres créés.
• La femme est clairvoyante. Beaucoup d’hommes se croyant être des seigneurs, prennent des décisions sans en parler à leurs femmes. La plupart des fois ils échouent et ont honte de parler de leurs échecs à leurs épouses. Définie comme une Connaissance directe et immédiate qui ne nécessite pas le recours au raisonnement, l’intuition, synonyme bien sûr de vision, est typiquement féminine. Elle n’est pas féminine par rapport au genre du mot ; elle l’est parce qu’elle est l’un des supers dons qu’une femme possède. Ne pas en profiter, messieurs, fait de vous des hommes peu intelligents.
• La femme a la potentialité. Il fut un temps, les femmes gardaient la maison et s’occupaient des enfants. Leurs responsabilités étaient de faire en sorte que leurs maisons fussent propres et bien entretenues, de prendre soin de leurs enfants, de cuisiner et de préparer les habits de ces derniers et de leurs maris. Le temps a évolué. Certaines femmes sont aussi compétentes que les hommes et dans certains cas, même plus compétentes. Elles travaillent de longues heures, apportent de l’argent dans les foyers et contribuent dans tout ce qui s’y fait. Elles sont des partenaires égales aux hommes.
• La femme pourvoit aux multiples besoins de l’homme. Dans un texte que j’avais publié l’année dernière, j’avais dit que la femme est la plus belle de toutes les créatures de Dieu. On dit que les femmes sont auditives et attentionnées tandis que les hommes sont visuels et spontanés. J’espère ne pas être le seul qui prenne plaisir à regarder les lèvres voluptueuses d’une jolie femme et ses seins de triangle. En plus de pourvoir aux besoins sexuels des hommes, les femmes sont réputées pour être les meilleures compagnes. A nos yeux, elles sont douces et délicieuses. Je répéterai l’autre en disant que devant le corps d’une femme, je suis un géant de papier. Vous messieurs, vous n’êtes pas l’exception qui confirme la règle.
• La femme donne la vie. Comme je l’ai mentionné plus haut, les raisons pour lesquelles les femmes sont importantes sont nombreuses. Il n’y pas de doute que chacune et chacun de nous pourrait en faire toute une liste. Au moment où je suis en train d’écrire cette phrase, il y a 7 425 543 706 (sept milliards quatre cent vingt-cinq millions cinq cent quarante-trois mille sept cent six personnes) dans le monde. Combien d’entre elles peuvent dire qu’elles n’étaient pas sorties des entrailles de femmes ? Les femmes donnent la vie, elles nous mettent au monde. Après Dieu, c’est grâce aux femmes que le monde existe. Il faut dire que les femmes ne donnent pas seulement la vie ; elles entretiennent la vie. Elles portent leurs enfants dans leurs entrailles pendant plus de neuf mois, elles connaissent les douleurs atroces de l’accouchement, elles passent des nuits à veiller à ce que leurs nouveaux nés soient bien, elles les nourrissent et les protègent pendant leur jeune âge et même lorsqu’ils deviennent adultes, elles continuent à les aimer sans aucune différence de temps.
Je finirai en citant Louise Colet et en disant : « L’amour d’une mère pour son enfant, c’est le symbole terrestre et touchant de l’amour de Dieu pour l’humanité. » Bonne fête à toutes les mamans et à toutes les femmes !
Rulio Oscar


  • -

Honneur aux femmes de la terre

Category : L'amour

12814162_10153839824280590_469811614449315622_n
Suivant l’accord entre l’ancien président Michel Martelly et le parlement haïtien du 5 février 2016, Jocelerme Privert, 62 ans, aurait pour mission d’achever le processus électoral qui a été interrompu en raison des nombreuses contestations de l’opposition ayant dénoncé un « coup d’état électoral » fomenté par Michel Martelly.
Quelques heures avant son élection, Jocelerme Privert a assuré qu’il allait former un gouvernement de consensus capable d’inspirer confiance et capable de créer la paix pour la poursuite du processus électoral.
Nul ne peut mettre en question la compétence de Mr. Privert qui a passé une trentaine d’années au sein de la direction générale des impôts qu’il a quittée alors qu’il en était le directeur pour devenir, en 2002, ministre de l’Intérieur.
Il convient de noter, mesdames et messieurs que Jocelerme Privert a renoué avec le pouvoir exécutif qu’il avait brusquement quitté en 2004 suite au départ en exil de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide.
En dépit de mon respect pour ce fonctionnaire de l’état expérimenté du moins pour son intellect, il ne m’a jamais inspiré confiance pas plus que la classe politique à laquelle il appartient.
De par sa compétence et sa modération comparativement bien sûr aux autres membres du grand Corps, Jocelerme Privert était l’homme le plus susceptible de devenir le président de la chambre haute en dépit du fait qu’il s’approchait vers la fin de son mandat sénatorial. Ayant pressenti le vide que Michel Joseph Martelly allait lui-même créer au niveau de l’exécutif, il allait mettre avec ses paires des bouchées doubles pour organiser la première session en assemblée nationale qui du même coup légitimerait la 50ème législature.
Selon le « DEAL » que les parlementaires pour la plupart voyous avaient eu avec Privert, Edgard Leblanc devait être choisi pour remplacer Evans Paul à la tête de la primature. Le nom de l’actuel premier ministre désigné, Mr. Fritz-Alphonse Jean qui figurait en 4ème position convient-il de signaler, était mis à l’écart à cause de son acquaintance avec le nouveau président provisoire.
Bien des lustres déjà, j’ai fait un choix d’écrire sur la politique, particulièrement celle de mon pays. Le dernier texte que j’aie écrit ayant eu pour titre Passe à toi passe à moi, le gémissement du peuple continue, date de plus de quinze jours. C’était un silence long mais calculé. Je suis un haïtien qui souhaite que les laides pages de la pauvreté, du sectarisme et de la médiocrité de son pays soient tournées. Pour arriver à cette fin, je m’en fous pas mal si les réalisateurs sont des anciens duvaliéristes, des lavalassiens ou des partisans du PHTK. J’avais choisi, chers compatriotes, d’accorder la chance à monsieur Jocelerme Privert de prouver qu’il pouvait être au-dessus de la partisannerie. Au contraire, il a montré son vrai visage en désignant le nom qui a été rejeté par les hommes qui l’ont mis au pouvoir. Pourtant, seulement quelques heures avant son élection comme nous l’avions dit plus haut, l’ancien ministre de l’intérieur avait assuré qu’il allait former un gouvernement de consensus capable d’inspirer confiance et capable de créer la paix pour la poursuite du processus électoral.
Pourquoi ne pas faire référence une fois de plus à ce roman de Frédéric Marcelin, Thémistocle-Epaminondas Labasterre : « L’homme au pouvoir n’est pas l’homme aux abords du pouvoir. » Non seulement Privert s’est foutu de l’accord du 5 février et de la confiance que lui ont faite les parlementaires en choisissant Fritz Jean, il se fait entre autre entourer par les anciens requins de Préval comme Joanas Gué, Daniel Dorsainvil, Eriq Pierre, Jean-Max Bellerive, Jean-Marie Chérestal, Anthony Barbier, Rony Gilot etc…
La nouvelle qui allait faire tache d’huile venait de Jean-Max Bellerive qui a déclaré et je cite : « Jocelerme Privert était un membre actif et important de la plate-forme Vérité. Il était donc normal, au-delà de la position de ce groupe politique, que des personnalités qui en font partie aient participé à cette cérémonie ».
Fanmi Lavalas, ce que pensaient beaucoup, n’est pas au pouvoir. D’ailleurs, d’après des déclarations faites à la radio par des organisations à tendance lavalassienne, le match s’annonce rude. En tout cas, si vous êtes comme moi, vous réserverez à l’avance votre carte pelouse ou gradin pour assister à ce qui va se passer dans notre beau pays mis en pièces alternativement par des ravisseurs et des rapaces.
Rulio Oscar


  • -

Co-relation entre se coucher tard et faire l’amour

Category : L'amour , Sexe

11937935_130190877327658_4629701017336606608_n
Les gens plus intelligents se couchent plus tard et font plus souvent l’amour. Et ce sont des chercheurs qui le disent !

De nos jours, qu’est-ce qui caractérise un esprit intelligent ? Quand on pense à quelqu’un d’intelligent, on a l’habitude de s’imaginer une personne cloîtrée dans une bibliothèque, en train d’étudier. Dans l’inconscient collectif, l’intelligence est synonyme de comportement social réservé et obéissant.
Et si c’était en réalité le contraire ? Et si les “intellos” étaient en fait ceux qui faisaient toutes ces choses interdites par leurs parents et grands-parents ? Les temps changent, et les gens les plus intelligents ne sont plus seulement intéressés par leurs études et par une obéissance absolue aux règles.
Cela peut paraître surprenant, mais de nombreuses études ont prouvé que les gens plus intelligents se couchent plus tard et font plus souvent l’amour. En effet, les gens les plus intelligents ont désormais des habitudes nocturnes, et profitent beaucoup plus du sexe que les personnes au QI plus bas.
Voici trois études qui devraient totalement bouleverser la manière dont nous associons intelligence et comportement quotidien :
1) Les gens plus intelligents vivent la nuit.
Dans une étude publiée dans Personality and Individual Differences, des chercheurs ont émis une hypothèse suivant laquelle les personnes à l’intelligence élevée ont tendance à adopter des comportements inédits et d’avant-garde.
Ces comportements inédits nous donnent un avantage évolutionnaire certain, car ils nous permettent de développer notre capacité à résoudre des problèmes, et nous apportent un savoir inédit qui améliore notre quotidien. C’est pour ainsi dire une manière, pour la nature, de dépasser ses limites, et de créer quelque chose de nouveau.
Les chercheurs ont ainsi découvert que les gens plus intelligents sont non seulement plus libéraux et libre-penseur, mais ils possèdent aussi des rythmes circadiens (des cycles du sommeil) différents.
D’après cette étude, les personnes avec un QI plus élevé lors de leur enfance et de leur vie adulte se couchent en moyenne trente minutes après les personnes d’intelligence normale, et une heure après celles de faible intelligence. De la même manière, elles se réveillent avec un décalage identique. Et ces horaires se vérifient tant le week-end qu’en semaine.
La corrélation proposée par l’étude y était très claire. Plus le QI est élevé, plus l’on se couche tard. Et ces résultats proviennent de l’étude de plus de 20000 personnes. Donc, si vous ou vos enfants avez l’habitude de veiller tard, et que vous ne parvenez pas à vous en défaire, c’est probablement une bonne chose. Plutôt que de vous obliger à vous coucher “à l’heure”, essayez plutôt de faire quelque chose de créatif durant ce temps additionnel de veille.
2) Les gens plus intelligents font plus l’amour.
Des chercheurs anglais ont indiqué que les étudiants d’Oxford et de Cambridge achetaient plus de sex-toys que dans les autres universités. “Cette corrélation a certainement à voir avec l’ouverture d’esprit plus prononcée qui accompagne une intelligence élevée“, explique Annalisa Rose, 23 ans, qui travaille à Honey, un sex shop de luxe situé à Williamsburg, à Brooklyn.
“Je crois qu’une vie sexuelle ouverte et libérée va de pair avec une capacité accrue à l’introspection et à la pensée rationnelle, qui requièrent toutes deux un certain niveau d’intelligence. Car si une vie sexuelle libérée est le signe d’une vie émotionnelle saine et équilibrée, il ne faut pas oublier que la bonne morale sexuelle est purement subjective, et que les gens intelligents savent l’outrepasser de manière rationnelle. Les gens ambitieux le sont dans toutes les disciplines, y compris leur vie sexuelle, qu’ils veulent satisfaisante.”

Ceci est une découverte sociologique de taille. Les étudiants des universités les plus prestigieuses investissent plus d’argent dans des sex-toys que les autres étudiants. De plus, il semble que plus l’université est prestigieuse, plus les étudiants font l’amour. C’est le Telegraph qui a publié cette découverte, lançant ainsi de nombreux débats sur les rapports entre intelligence et libido.
Qu’est-ce que cela signifie?
Il ne faut pas confondre corrélation et cause. Cela ne signifie pas qu’en se couchant tard et en utilisant des jouets sexuels, vous serez plus intelligent. Mais il semble que les gens naturellement plus intelligents s’adonnent à ces activités car elles les attirent. Peut-être est-ce une conséquence de leur ouverture d’esprit, de leur tendance à penser autrement, ou bien un besoin biologique de nouvelles expériences.

Il est probable que vous ayez déjà tendance à vous coucher tard et à profiter de la vie si vous lisez ces lignes. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, et cela pourrait même être la conséquence naturelle d’un QI au-dessus de la moyenne. Ces études bouleversent totalement ce que l’on pensait savoir des gens à l’intelligence développée. Visiblement, les intellos sont ceux qui s’amusent le plus. Je crois qu’il est temps que l’on range nos vieux stéréotypes au placard.


  • -

Bien faire l’amour en dix leçons

Category : L'amour , Sexe

tumblr_ntg7p5eQ7z1uwnie6o1_500Il a vendu plus d’un million d’exemplaires du « Traité des caresses ». Gérard Leleu, sexologue et thérapeute du couple, s’attaque cette fois à « L’art de bien faire l’amour ». Ce médecin défend « l’amour haute couture » et veut absolument faire comprendre aux hommes que « la femme qui se déshabille en trois minutes et jouit en quatre, on l’oublie ! ». Comment réussir une fellation ou trouver son point G ? Nous avons demandé à Gérard Leleu de partager avec nous ses conseils pour être (encore plus) épanouie au lit.

Éveillez-vous
Pour être à l’aise sous la couette, rien de tel que la masturbation. Pour Gérard Leleu, c’est la première règle : « il est essentiel que la femme se connaisse, du point de vue physiologique et anatomique, qu’elle découvre son sexe par la vue et le toucher : le capuchon, le clitoris, les petites et les grandes lèvres… ».
L’autoérotisme permet de mieux connaître son corps et d’apprivoiser sa jouissance. « La femme doit s’éveiller elle-même. Si sur le plan clitoridien, c’est presque instantané, il faut être entraînée pour éveiller son vagin, que je surnomme d’ailleurs ‘la belle au bois dormant’ ! La méthode classique serait de demander à un ‘prince charmant de l’aider’ ! Mais parfois il n’y connait rien et va faire des va-et-vient ! La femme peut s’autoérotiser avec des sextoys, car avec le doigt c’est difficile. »
Comment ? « En associant des caresses clitoridiennes pour provoquer le conditionnement du plaisir qui va alors se greffer derrière, dans le vagin. » Pour le sexologue, « repérer les points vulvaires ou vaginaux permet ensuite de guider son partenaire et de lui apprendre qui on est et ce qui nous donne du plaisir ».
Briefez votre homme
Vous venez de changer de partenaire ? N’hésitez pas à lui apprendre les gestes qui vous font du bien. « L’autre ne peut pas deviner ce que vous ressentez ! Il faut donc le guider », insiste Gérard Leleu. Caresses, préliminaires, positions : communiquez ! Mais avec légèreté… « Ne lui faites pas un exposé mais dites-lui de façon précise : ‘un peu plus à gauche’, ‘en haut’, ‘plus fort’ ou ‘moins fort’.
Privilégiez des phrases brèves et évitez la critique, au risque que l’autre se braque. » Soyez stratégique et pensez à des formules du type ‘j’adore comme tu me caresses merveilleusement mais ce serait mieux si…’.
Abandonnez-vous
L’auteur de « L’art de bien faire l’amour » est catégorique : « Si vous êtes trop crispée, vous ne sentirez rien. Offrir son corps est toujours une épreuve, on ne se donne que si on s’aime. Sauf que même les plus belles des femmes ont des complexes ! ». D’où l’utilité d’apprendre à lâcher prise. Si vous considérez une partie de jambes en l’air comme une séance de gym, il y a peu de chance que vous vous laissiez emporter par un vent d’érotisme.
Pour mettre toutes les chances de votre côté, essayez de vraiment ressentir les caresses de votre partenaire : il n’y a rien de plus relaxant. Pour vous détendre, contrôlez votre souffle : « Respirez profondément par le nez en gonflant l’abdomen puis bloquez la respiration et soufflez. C’est ce qu’on appelle la respiration à 4 temps », indique le médecin.
Oubliez l’orgasme
C’est peut-être comme cela qu’il viendra ! Gérard Leleu ne cesse de le répéter à ses patientes : « Il ne faut pas être dans la course à l’orgasme, c’est le meilleur moyen justement de ne pas en avoir ! La femme est soumise au terrorisme de l’orgasme, il faut dédramatiser. Si on veut la fusée, on ne l’aura pas ! Ce qu’il faut attendre lorsqu’on est avec quelqu’un c’est la tendresse, le contact physique et le plaisir. Et si l’orgasme arrive, tant mieux ! Il ne faut pas imaginer qu’on est anormale lorsqu’on n’a pas d’orgasme, ce n’est pas automatique chez la femme. »
Mais que faire lorsque notre partenaire vous assène d’un vigoureux ‘Alors tu as joui ?’. Simuler… ou pas ? Doit-on prôner la vérité ou s’égosiller à jouer les simulatrices ? « La simulation a un côté pratique car l’homme croit alors que tout va bien. Sauf que simuler c’est refuser le progrès, couper le perfectionnisme de l’homme et se couper du vrai plaisir. » Comment faire en effet pour améliorer vos câlins sous la couette si votre homme est déjà persuadé d’être le nouveau Rocco 2010 ?
Apprenez-lui la caresse clitoridienne
Une fois de plus, il faut apprendre à son homme où se trouve et comment fonctionne notre clitoris. « C’est de la joaillerie, de la finesse : les mouvements doivent être peu importants en amplitude, il ne faut pas aborder le clitoris directement sur le gland mais à travers le capuchon. Surtout, l’homme doit être constant dans les mouvements et ne jamais s’arrêter, sinon la femme sera folle furieuse ! Le partenaire doit être complètement à l’écoute de la femme, dans le frémissement, la respiration. Et quand l’orgasme est arrivé, il faut s’arrêter sinon cela devient douloureux. »
Découvrez le point C
Pourquoi aussi ne pas mettre votre homme au cunnilingus ? Pour Gérard Leleu, « le baiser vulvaire, caresse subtile de la pointe de la langue, est la façon la plus somptueuse d’atteindre l’orgasme. »
Pensez aussi à la caresse vaginale, quand l’homme va stimuler le vagin avec ses doigts ou un objet. « La femme doit être en confiance mais il faut savoir que la caresse vaginale donne plus de plaisir que la pénétration, car les muqueuses vaginales sont une véritable constellation érotique. »
Et là, le sexologue nous révèle un secret : le point C ! Comprenez un point situé dans le cul-de-sac postérieur, c’est-à-dire en arrière du col de l’utérus. « Le massage du col : les femmes en tombent dans les pommes ! ». La mauvaise nouvelle c’est que c’est pratiquement impossible de l’atteindre seule, le col étant situé à 6 ou 7 cm de l’entrée du vagin…
Redécouvrez le point G
Nous avons demandé à Gérard Leleu si le point G existait vraiment. « Absolument ! Mais il peut ne pas être éveillé et ce qui est certain c’est qu’il est plus ou moins sensible ».
D’où la question : comment trouver son point G ? « Ce n’est pas très difficile : il se situe sur la face antérieure du vagin, côté vessie, à 4 cm (2 phalanges) de l’entrée. Au toucher, c’est une zone où il y a comme des plis, je dis souvent comme quand la mer se retire sur le sable. Votre partenaire doit carrément y aller, par une pression appuyée sur le point G. S’il se trouve bien sur le point G, la femme aura envie d’uriner : c’est un signe typique ! »
Réussissez la fellation
Aucune pression ni obligation par rapport à la fellation. Mais si vous voulez tester « le baiser pénien », Gérard Leleu conseille d’associer la technique et l’instinctif. « Écoutez votre instinct, oubliez votre peur et tout ce que vous avez appris. On ne fait pas une fellation à un homme dans le but qu’il éjacule mais pour le plaisir. »
Côté technique, prenez une position confortable : vous pouvez par exemple vous agenouiller entre les jambes de l’homme. Avant de se précipiter sur son sexe, caressez tout d’abord son ventre, son pubis et l’intérieur de ses cuisses. Caressez ensuite son pénis avec vos mains puis votre bouche. Puis, « associez le va et vient des lèvres qui suce le gland à un mouvement d’une des mains à la base de la verge. »
Choisissez les meilleures positions pour vous
« Seules 3 femmes sur 10 connaissent l’orgasme vaginal, c’est atroce ! », s’exclame Gérard Leleu. « Demandez à votre partenaire de faire durer et d’oublier ‘l’amour coq’ : je te saute dessus et en deux minutes c’est fini ! Le partenaire doit apprendre la maîtrise de l’éjaculation », insiste le sexologue.
Certaines positions permettent également à la femme de mieux ressentir le plaisir. Oubliez le missionnaire classique : « le problème c’est que la femme ne peut bouger ». Testez plutôt le missionnaire amélioré : « l’homme est à genoux, la femme sur le dos, un coussin sous le bassin, les jambes pliées sur ses seins. La vulve est présentée à l’homme, il peut aller profond et stimuler le clitoris de sa compagne ». Pensez aussi à la levrette, rebaptisée la position de la lionne par Gérard Leleu. « La pénétration du pénis est profonde, et il y a contact avec le point G si le dos est droit. L’accès au clitoris pour la femme et pour l’homme est aisé ».
Et si vous aimez avoir le contrôle, privilégiez la position d’Andromaque : « la femme est au-dessus, aux commandes : elle peut se caresser en même temps que l’homme la pénètre, lui la regarde et peut caresser ses seins ».
Sachez gérer la panne
L’homme a parfois peur de ne pas être à la hauteur et les troubles de l’érection sont sa plus grande inquiétude. Et, selon Gérard Leleu, les femmes ne savent pas toujours comment réagir quand leur partenaire a tout d’un coup une panne.
« Déjà, la femme doit arrêter de penser qu’elle est en cause, narcissiquement parlant ! Elle fait souvent de cette panne un affront personnel, elle va paniquer alors que celui qui est en difficulté, c’est lui, son partenaire ! Il faut donc se porter à son secours. »
Et le sexologue de conseiller la psychologie avant la tactique érotique : « il faut rassurer son partenaire : ‘ne t’inquiète pas, cela arrive’, ‘ce n’est pas un problème’, ‘si ça ne va pas ce soir, ça ira mieux après’. Si on se moque d’eux, c’est une blessure à vie ».
Puis le spécialiste conseille des « gestes d’excitation », pourquoi pas une fellation si vous en éprouvez le désir ou une pénétration dans la position d’Andromaque : « si le vagin est bien distendu, bien lubrifié, une verge même pas complètement bandante, on peut l’introduire. L’homme peut alors se remettre et reprendre de la vigueur ».


  • In Politique
    Présumant que la définition des termes souffrances et […]
  • In Politique
    » Les noirs, dont les pères sont en Afrique, […]
  • In Religion
    La Bible parle de 4 grandes prophéties sur Jésus, le […]
  • In Politique
    Je comprends que l’équipe Moïse-Lafontant peut avoir […]
  • In International
    Les gens qui s’informent savent que l’aide militaire […]
  • In Elections américaines, International
    Donald Trump, l’une des personnes les plus […]
  • In L'amour, Religion
    De mon ami et frère, l’ingénieur Glodel St Fleur, je […]
  • In Elections américaines, International
    Si le mot fierté se définit comme un sentiment […]
  • In International
    Dire sans faire et faire sans dire est souvent énoncé […]
  • In Elections américaines
    Si pour beaucoup le choix que Donald J. Trump a fait […]
  • In Ce qu'il faut savoir, Conseils, Education
    Il n’y a pas de meilleure façon de commencer ce texte […]
  • In Politique, Société
    Avec une attention soutenue et sans paresse […]
  • In Ce qu'il faut savoir
    En sortant de la gym ce matin, je parlais à une amie à […]
  • In Politique
    Le 20 novembre dernier, c’étaient les élections […]
  • In Politique
    Dans deux jours, ce seront les élections en Haïti pour […]
  • In Ce qu'il faut savoir, Education
    Quelques mois de cela, quelques membres du groupe […]
  • In Elections américaines
    Jeudi dernier, j’ai reçu ce message d’une amie qui […]
  • In Elections américaines
    Il y a 3 conditions essentielles à remplir pour être […]
  • In Ce qu'il faut savoir, Education
    On emploie la virgule pour détacher ou isoler des […]
  • In Elections américaines
    Comme tous les humains peut-être, devant un duel entre […]
  • In Politique
    D’après les gens qui observent de près la cuisine […]
  • In Elections américaines
    Ça fait déjà un bail que je réfléchis sur la place que […]
  • In Education, Société
    Je me souviendrai toujours de ce spot que je prenais […]
  • In Elections américaines
    Donald Trump : la femme qui l’accuse […]
  • In Elections américaines
    La politique, a dit Ahmadou Kourouma, n’a ni […]
  • In Elections américaines
    Le grand problème des coléreux hommes blancs des Etats […]
  • In Elections américaines
    Je suis d’Haïti où la politique est synonyme de […]
  • In Histoires et pensées positives, Histoires inspirantes
    Comment se comporte-t-on face aux difficultés ? On […]
  • In Société
    Le racisme est une idéologie qui considère que […]
  • In Sport
    Dimanche dernier, comme on le sait tous, c’était […]
  • In Elections américaines
    « Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous […]
  • In Politique
    Les Anglais ont voté pour quitter L’UE. Les votants, […]
  • In Famille
    Ces parents reproduisent une photo avec leurs […]
  • In Politique, Société
    Le deuxième amendement de la Constitution des […]
  • In Education
    Le subjonctif est un mode verbal qui sert à exprimer […]
  • In Société
    Il est des injustices qu’on subit qui ne nous laissent […]
  • In L'amour, Société
    Le gens qui me connaissent, particulièrement ceux qui […]
  • In Société
    L’arme que le meurtrier George Zimmerman avait […]
  • In Histoires et pensées positives, Histoires inspirantes
    Nous vivons chers amis dans un monde où le mensonge, […]
  • In Science
    J’ai trouvé cette histoire sur la page d’une amie qui […]
  • In Technologie
      Afin de booster les installations de Windows […]
  • In Ce qu'il faut savoir, Politique
    Les festivités du 18 mai en Haïti, dans mes classes […]
  • In Elections américaines
    Comme vous pouvez le constater, chers lectrices et […]
  • In Technologie
    Technologie : Outre les versions mobiles et une […]
  • In Histoires et pensées positives, Histoires inspirantes
    Un moine s’était retiré du monastère pour […]
  • In Ce qu'il faut savoir
     On n’a pas fini d’apprendre sur le […]
  • In Histoires et pensées positives, Histoires inspirantes
    La vache mélomane Michal et Kental se chamaillaient et […]
  • In Science
    Aujourd’hui, c’est la Journée de la Terre nourricière. […]
  • In Politique
    Classée 149ème sur 179 pays, Haïti reste le pays le […]
  • In Politique
    Nous remercions infiniment toutes celles et tous ceux […]

Merci d’écouter Sentimentale FM

Nos plus récents articles