Erotomanie : quand l’amour déraisonne…

Votre voisine de palier ne cesse de vous glisser des mots doux dans votre boite aux lettres et vous attend chaque jour dans l’escalier… Peut-être n’avez-vous pas à faire à une simple amoureuse mais à une véritable érotomane. Qu’est-ce que c’est ? Un trouble touchant majoritairement les femmes, qui ne se contente pas de faire souffrir celles qui en sont atteintes mais aussi l’élu de leur coeur… Explications de ces amours déraisonnables.

Médecin à l’hôpital Sainte-Anne pendant 15 ans, le Dr Dalle a suivi une douzaine de patientes victimes d’érotomanie pendant plusieurs années. Au-delà des clichés, il nous livre sa vision de cette véritable maladie.

Des manifestations très variables

Erotomane érotomanie Présente à toutes les dédicaces de son écrivain préféré, Sylvie est plus qu’une fan. Après moult compliments sur son oeuvre, l’auteur flatté la remercie par quelques mots aimables. Des paroles légères que Sylvie interprète aussitôt comme une véritable déclaration d’amour, certains signes, certains gestes, certains mots ne sauraient la tromper. A partir de cette illusion initiale, Sylvie n’aura de cesse d’écrire à l’auteur des lettres enflammées, de l’attendre lors de toutes ces apparitions publiques, de lui envoyer ses clés d’appartement. Les refus polis ou les rebuffades de l’auteur n’y feront rien, elles seront sitôt interprétées comme le résultat d’un complot visant à faire taire cette idylle imaginaire. « Au-delà de cet aspect de café-théâtre, l’érotomanie est finalement révélée au grand jour qu’à la suite d’un esclandre, qui fera intervenir la police et ensuite la prise en charge » nous précise Benoit Dalle.

Selon certains psychiatres, l’érotomanie suit le cycle « espoir, dépit, rancune, agression » envers l’objet aimé soudain détesté. Pour le Dr Dalle, ces agressions sont le fait d’une extrême minorité et bien qu’il en ait été lui-même la victime de la part de l’une de ces patientes, il est persuadé que l’érotomanie est moins dangereuse pour l’être aimé que pour le patient. Les pensées suicidaires sont plus fréquentes que les tentatives d’agressions.

L’illusion délirante d’être aimé

Décrite pour la première fois au début du XX e siècle, l’érotomanie était considérée comme l’illusion délirante et durable d’être aimé. Depuis, une définition assez semblable de ce trouble psychologique a intégré la bible américaine de tous les psychiatres, le célèbre « Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux ».

Relevant d’une certaine forme de délire paranoïaque, l’érotomanie est essentiellement une affaire de femmes. L’érotomane n’existe plus que pour l’objet de son désir amoureux, auquel elle attribue l’initiative de cet amour. L’être aimé est le plus souvent socialement et/ou intellectuellement supérieur (écrivain, acteur, avocat, prêtre, médecin…). Dans l’esprit de l’érotomane, c’est l’autre qui a choisi de l’aimer : « C’est lui le premier qui est tombé amoureux, le premier qui a fait des avances. Par ailleurs, l’érotomane est persuadé que l’objet de son amour fait tout pour dissimuler cette passion en bénéficiant de l’aide de l’ensemble de son entourage. L’imagination extrêmement fertile du patient lui permet d’interpréter le moindre signe comme confirmant sa thèse » nous précise le Dr Benoit Dalle. Son délire n’affecte que cette sphère du désir, la personne n’étant par ailleurs atteinte d’aucun déficit mental.

Autre trait caractéristique de ce trouble : son caractère durable. Rien à voir en effet avec des « moments érotomanes », comme peuvent en vivre certains adolescents persuadés par exemple que tel chanteur ou telle vedette les a particulièrement regardé ou leur a fait un signe durant un concert par exemple. « La véritable érotomanie peut durer des années, voire une vie complète. J’ai en mémoire le cas d’une patiente dont la passion avait survécu à la mort de l’objet de sa passion » témoigne le Dr Dalle. Mais si à première vue, ce délire peut séduire par son aspect romantique (le désir est essentiellement platonique), il peut transformer la vie de la personne aimée en véritable enfer !

Des causes mystérieuses…

Cette maladie n’est pas une dérive de la passion normale mais l’illusion délirante d’être aimée. Quelles en sont les causes ? Comme pour bon nombre de ces troubles délirants, les experts ne peuvent formuler que des hypothèses. La plus évidente repose sur un manque affectif durant l’enfance. Compte-tenu de la prédominance féminine de cette maladie, on a souvent pensé à des carences affectives principalement du père. Mais pour le Dr Dalle, cette version n’est pas forcément la plus évidente : « C’est souvent la composante féminine qui est recherché chez l’être aimé. Ainsi, la carence affective à l’origine de ce trouble délirant pourrait finalement être maternel… ».

Lorsque l’érotomanie entraîne des troubles menaçants, l’hospitalisation est réalisée. La prise en charge peut dépendre du degré du « délire » mais de bons résultats ont été obtenus par des traitements psychothérapeutiques. Principal inconvénient : le possible développement d’une érotomanie pendant le traitement vis-à-vis du thérapeute… Le Dr Dalle en a fait les frais avant de systématiquement recommander une prise en charge par un groupe thérapeutique : « L’érotomane désire un coeur à coeur constant avec l’objet de son amour et ne tient pas compte des autres. De ce fait, il n’est pas en demande de soin et ne veut pas sortir de ce duo délirant. Le thérapeute se doit d’introduire un tiers dans cette histoire, y compris au niveau de la prise en charge ».

Fort de son expérience, le Dr Dalle jette un regard critique sur la situation actuelle : « Aujourd’hui, la situation de la psychiatrie hospitalière ne permet plus de suivre au long cours de tels patients. Le traitement est donc essentiellement médicamenteux : des antipsychotiques, des neuroleptiques… Des solutions chimiques qui agissent uniquement sur les symptômes mais ne permettent pas de régler le problème… ».

David Bême

  • In Politique
    Présumant que la définition des termes souffrances et […]
  • In Politique
    » Les noirs, dont les pères sont en Afrique, […]
  • In Religion
    La Bible parle de 4 grandes prophéties sur Jésus, le […]
  • In Politique
    Je comprends que l’équipe Moïse-Lafontant peut avoir […]
  • In International
    Les gens qui s’informent savent que l’aide militaire […]
  • In Elections américaines, International
    Donald Trump, l’une des personnes les plus […]
  • In L'amour, Religion
    De mon ami et frère, l’ingénieur Glodel St Fleur, je […]
  • In Elections américaines, International
    Si le mot fierté se définit comme un sentiment […]
  • In International
    Dire sans faire et faire sans dire est souvent énoncé […]
  • In Elections américaines
    Si pour beaucoup le choix que Donald J. Trump a fait […]
  • In Ce qu'il faut savoir, Conseils, Education
    Il n’y a pas de meilleure façon de commencer ce texte […]
  • In Politique, Société
    Avec une attention soutenue et sans paresse […]
  • In Ce qu'il faut savoir
    En sortant de la gym ce matin, je parlais à une amie à […]
  • In Politique
    Le 20 novembre dernier, c’étaient les élections […]
  • In Politique
    Dans deux jours, ce seront les élections en Haïti pour […]
  • In Ce qu'il faut savoir, Education
    Quelques mois de cela, quelques membres du groupe […]
  • In Elections américaines
    Jeudi dernier, j’ai reçu ce message d’une amie qui […]
  • In Elections américaines
    Il y a 3 conditions essentielles à remplir pour être […]
  • In Ce qu'il faut savoir, Education
    On emploie la virgule pour détacher ou isoler des […]
  • In Elections américaines
    Comme tous les humains peut-être, devant un duel entre […]
  • In Politique
    D’après les gens qui observent de près la cuisine […]
  • In Elections américaines
    Ça fait déjà un bail que je réfléchis sur la place que […]
  • In Education, Société
    Je me souviendrai toujours de ce spot que je prenais […]
  • In Elections américaines
    Donald Trump : la femme qui l’accuse […]
  • In Elections américaines
    La politique, a dit Ahmadou Kourouma, n’a ni […]
  • In Elections américaines
    Le grand problème des coléreux hommes blancs des Etats […]
  • In Elections américaines
    Je suis d’Haïti où la politique est synonyme de […]
  • In Histoires et pensées positives, Histoires inspirantes
    Comment se comporte-t-on face aux difficultés ? On […]
  • In Société
    Le racisme est une idéologie qui considère que […]
  • In Sport
    Dimanche dernier, comme on le sait tous, c’était […]
  • In Elections américaines
    « Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous […]
  • In Politique
    Les Anglais ont voté pour quitter L’UE. Les votants, […]
  • In Famille
    Ces parents reproduisent une photo avec leurs […]
  • In Politique, Société
    Le deuxième amendement de la Constitution des […]
  • In Education
    Le subjonctif est un mode verbal qui sert à exprimer […]
  • In Société
    Il est des injustices qu’on subit qui ne nous laissent […]
  • In L'amour, Société
    Le gens qui me connaissent, particulièrement ceux qui […]
  • In Société
    L’arme que le meurtrier George Zimmerman avait […]
  • In Histoires et pensées positives, Histoires inspirantes
    Nous vivons chers amis dans un monde où le mensonge, […]
  • In Science
    J’ai trouvé cette histoire sur la page d’une amie qui […]
  • In Technologie
      Afin de booster les installations de Windows […]
  • In Ce qu'il faut savoir, Politique
    Les festivités du 18 mai en Haïti, dans mes classes […]
  • In Elections américaines
    Comme vous pouvez le constater, chers lectrices et […]
  • In Technologie
    Technologie : Outre les versions mobiles et une […]
  • In Histoires et pensées positives, Histoires inspirantes
    Un moine s’était retiré du monastère pour […]
  • In Ce qu'il faut savoir
     On n’a pas fini d’apprendre sur le […]
  • In Histoires et pensées positives, Histoires inspirantes
    La vache mélomane Michal et Kental se chamaillaient et […]
  • In Science
    Aujourd’hui, c’est la Journée de la Terre nourricière. […]
  • In Politique
    Classée 149ème sur 179 pays, Haïti reste le pays le […]
  • In Politique
    Nous remercions infiniment toutes celles et tous ceux […]

Merci d’écouter Sentimentale FM

Nos plus récents articles